Planifier la mobilité sur votre territoire Développer, rationaliser, contractualiser votre réseau de transport Partager la voirie et l’espace public Développer les compétences et l’efficacité de votre équipe
Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise

Etude de l’interopérabilité sur un territoire et d’une tarification unique intégrée évolutive

FICHE 10
2013

Contexte et objec­­tifs

L’objec­tif de l’étude se décli­nait selon deux regis­tres, à savoir :
- « Créer une gamme tari­faire équitable pour l’usager (…) quel que soit le mode de trans­port uti­lisé »
- « Créer des titres inter­mo­daux nou­veaux par rap­port aux titres exis­tants de chaque exploi­tant qu’ils soient com­bi­nés ou non ». Le péri­mè­tre d’étude concer­nait la plaque cler­mon­toise, qui intè­gre les agglo­mé­ra­tions du SMTC de l’agglo­mé­ra­tion cler­mon­toise, de Riom, Vichy, de Thiers et d’Issoire et est des­servi par les réseaux inte­rur­bains du dépar­te­ment du Puy-De-Dôme et de la Région Auvergne. Le poten­tiel d’usager en inter­mo­da­lité était estimé à 2700 voya­ges par jour, soit seu­le­ment 2% de l’ensem­ble des voya­ges réa­li­sés quo­ti­dien­ne­ment sur les réseaux urbains de la plaque cler­mon­toise. Par ailleurs, le poten­tiel d’évolution de l’usage via le levier tari­faire a été jugée faible (au maxi­mum +1500 voya­ges), même en consi­dé­rant que la cor­res­pon­dance urbaine serait gra­tuite pour les usa­gers TER dans les dif­fé­rents PTU. L’inter­mo­da­lité tari­faire offrait donc des pos­si­bi­li­tés d’évolution limi­tées, d’autant plus que les gammes tari­fai­res des réseaux étaient peu cohé­ren­tes entre elles. A ce titre, l’enjeu de d’évolution de l’inter­mo­da­lité tari­faire, en tenant compte des contrain­tes actuel­les (finan­ciè­res, calen­driers, poli­ti­ques) était de pro­po­ser une gamme tari­faire simple, lisi­ble, ouvert à tous et qui s’appli­que­rait de la même façon quel que soit le réseau.

Démarche et méthode

Dans le cadre de l’étude, nous avons uti­lisé l’outil « champs de force » qui per­met­tait d’iden­ti­fier la fai­sa­bi­lité et la per­ti­nence des solu­tions en deux étapes :
- Identifier les contrain­tes (freins à l’action) et les atouts (leviers d’actions) en leur don­nant un poids, de -5 à + 5,
- Considérer que le projet comme fai­sa­ble et per­ti­nent si les leviers/freins s’équilibrent voir que les leviers soit supé­rieurs aux freins. Résultats

4 pistes d’action ont testé via l’outil « champs de force » et ont permis de faire le choix de la piste d’action 1 et 3, à savoir :
- Intégration tari­faire sur le PTU Clermontois
- à court terme, réduc­tions accor­dées par les réseaux urbains pour la plaque urbaine en atten­dant un équipement com­plet (avec une dis­tinc­tion entre réseaux billet­ti­sés ou non).


Contacts ITER :Jean Jacques ROBIN



Iter est une coopérative bureau d’études en mobilité durable, transport et déplacements.

Siège social Toulouse, 2 rue d’Austerlitz, 31000 Toulouse - Tel. 05 62 73 53 93 - Fax. 05 62 73 53 99

Agence Paris, 18 - 20, rue Claude Tillier, 75012 Paris - Tél. 01 43 72 10 09 - Fax. 01 43 70 67 60

Conception, réalisation