Planifier la mobilité sur votre territoire Développer, rationaliser, contractualiser votre réseau de transport Partager la voirie et l’espace public Développer les compétences et l’efficacité de votre équipe
Département du Bas-Rhin

Etude sur la réforme de la gamme tarifaire du réseau 67

FICHE 7
2010

Contexte et objec­­tifs

L’objec­tif de l’étude était d’ana­ly­ser les forces et fai­bles­ses de la tari­fi­ca­tion dépar­te­men­tale actuelle tant au niveau interne qu’externe (réseaux TER, urbains) afin de ren­for­cer la fré­quen­ta­tion com­mer­ciale du réseau par une poli­ti­que plus attrac­tive en termes de prix et de lisi­bi­lité de la gamme tari­faire. Les prin­ci­pa­les fai­bles­ses de la tari­fi­ca­tion dépar­te­men­tale concer­naient l’abon­dance de tarifs du fait d’une tari­fi­ca­tion basée sur 3 zones, d’un manque d’homo­gé­néité des tarifs par rap­port aux dif­fé­rents seg­ments de clien­tèle (Actifs, Jeunes...) ainsi que l’absence de titres annua­li­sés per­met­tant de fidé­li­ser les clients régu­liers.

Démarche et méthode

A partir du cons­tat actuel les enjeux sui­vants sont res­sor­tis prio­ri­tai­re­ment :
-  Enjeu de lisi­bi­lité/sim­pli­cité : en termes de for­mu­les (quel titre pour quelle fré­quence ?) et de gamme (une gamme tari­faire asso­ciée à un seul cri­tère d’éligibilité ?). La lisi­bi­lité ren­voie à la défi­ni­tion de règles sim­ples, com­pré­hen­si­bles par tous et d’appli­ca­tion aisée.
-  Enjeux d’attrac­ti­vité : Les leviers dis­po­ni­bles en terme d’attrac­ti­vité tari­faire doi­vent inté­grer à minima les fac­teurs prix/dis­tance et prix/fré­quence. La tari­fi­ca­tion unique avec l’abo­li­tion de la dis­tance offre une attrac­ti­vité tari­faire, qui peut être amé­lio­rée en inté­grant le déter­mi­nant « fré­quence ».
-  Enjeu de cohé­rence : La cohé­rence tari­faire doit se tra­duire par des niveaux com­pa­ra­bles à l’échelle du dépar­te­ment dans l’uti­li­sa­tion des titres. La cohé­rence ren­voie à une homo­gé­néité (ce qui ne veut pas dire égalité de tous les tarifs) dans l’appli­ca­tion de règles dépar­te­men­ta­les de calcul des tarifs mais aussi dans le posi­tion­ne­ment de la tari­fi­ca­tion par rap­port à celui d’autres envi­ron­ne­ments en inter­face (TER, réseaux urbains)
-  Enjeu d’inter­mo­da­lité : Il est impor­tant que le Département puisse pro­po­ser une acces­si­bi­lité tari­faire à tous les autres réseaux.

Résultats

Le prin­cipe du pas­sage à une tari­fi­ca­tion unique à 2 euros comme scé­na­rio objec­tif » a été acté par le Conseil Général le 25 octo­bre 2010 dans le cadre de la démar­che « REVPOL ». La créa­tion d’une zone unique sim­pli­fie l’adop­tion du sup­port billet­ti­que sans contact « Badgéo » et ouvre des pers­pec­ti­ves pour de nou­vel­les inno­va­tions tari­fai­res comme par exem­ple le post-paie­ment. Le tarif unique à 2€ était le moins impac­tant par rap­port aux recet­tes actuel­les même si il avait l’inconvé­nient de créer un gap tari­faire de 0,50€ sur la 1ère zone.


Contacts ITER :Jean Jacques ROBIN



Iter est une coopérative bureau d’études en mobilité durable, transport et déplacements.

Siège social Toulouse, 2 rue d’Austerlitz, 31000 Toulouse - Tel. 05 62 73 53 93 - Fax. 05 62 73 53 99

Agence Paris, 18 - 20, rue Claude Tillier, 75012 Paris - Tél. 01 43 72 10 09 - Fax. 01 43 70 67 60

Conception, réalisation