Tarification et Billettique
Agence de développement des Alpes-Maritimes - 2000

Etude de faisabilité de l’expérimentation billettique multimodale

Effectué en collaboration avec STERIA

Problématique et objectifs


Au sein de l’agglomération azuréenne qui englobe la ville de Nice, le projet d’expérimentation porté par l’ADAM visait à définir les conditions d’expérimentation de titres interopérables, d’une part au sein du P.T.U. niçois, et d’autre part au sein de l’agglomération azuréenne dans une relation intermodale avec le réseau urbain niçois.

Le projet impliquait le réseau départemental (T.A.M.), le réseau régional (T.E.R.), les Chemins de fers de Provence (C.P.) et les réseaux urbains de Nice (SUNBUS), Bus Var Mer (B.V.M.), Cagnes sur Mer, et La Trinité.

A l’intérieur de Nice l’intermodalité recherchée s’étendait à tous les titres, en revanche dans l’agglomération azuréenne, l’intermodalité était ciblée sur les seuls abonnés (travail, scolaire, étudiant) et sur les titres multivoyages.

Le réseau urbain équipé de la carte sans contact CD97 (SUNCARTE) était pressenti pour jouer un rôle central dans l’expérimentation.

Méthode


L’étude de définition et de faisabilité comprenait 2 volets : un volet d’élaboration d’un concept tarifaire intermodal (volet pris en charge par ITER) et un volet de définition du dispositif billettique (volet pris en charge par STERIA).

La démarche développée par ITER a compris plusieurs étapes :

  • Identification des corridors de multimodalité,
  • Proposition d’une tarification intermodale fondée : d’une part sur un zonage tarifaire associé à des unités tarifaires (UT), et de l’autre à une valorisation économique de l’UT selon le titre et le mode,
  • Proposition d’un mécanisme de gestion de l’usage multimodal et de reversion des recettes par mode,
  • Proposition d’un mécanisme de financement complémentaire des collectivités pour favoriser l’attractivité des titres multimodaux (intégration tarifaire),
  • Evaluation financière de l’usage multimodal dans le cadre tarifaire proposé.

Résultats

Le cadre opératoire proposé a permis dans le registre tarifaire de découpler la problématique de structure tarifaire de celle du prix. L’enjeu de coordination des partenaires de l’expérimentation s’est focalisé sur la structure tarifaire, la question du prix relevant de prises de position individualisées ne remettant pas en cause la cohérence globale du dispositif.

Sur la carte
Plus
Portfolio

Actualités